Abris temporaires

(7 juin 2016) Une modification révisée au règlement de zonage a été approuvée par le conseil municipal le 1er avril 2016 mais ne contenait plus de changements aux clauses sur les abris temporaires (Voir résolution). Ces abris devaient donc toujours être démantelés au mois de mai. Il nous semble que les citoyens de Duhamel se sont bien conformés cette année au règlement interdisant d’utiliser des abris temporaires à l’année.Nous apprécions que le conseil municipal ait bien réagit aux représentations des citoyens.

(18 février 2016) Un premier projet de règlement a été présenté à la réunion régulière du conseil municipal de Duhamel du 8 janvier 2016, dans lequel il est proposé qu’un abri « temporaire » puisse être utilisé à l’année.

Ce projet faisait l’objet d’une consultation publique qui a eu lieu le 12 février 2016. Une quarantaine de personnes se sont présentées. Lors de cette consultation, l’APLG a présenté un mémoire dans lequel nous expliquons pourquoi nous demandons de maintenir le caractère temporaire de tels abris. Le projet présenté manque de balises pour restreindre un tel usage permanent à quelques cas bien particuliers.

Suite à notre invitation, 66 membres de l’APLG ont fait parvenir leur opinion au conseil municipal, dont 63 s’opposent à l’adoption du projet et trois seulement disent l’accepter, mais dont deux de ces personnes ajoutent que leur approbation est sujette à ce que les abris ne soient pas visibles du chemin ou du lac. De plus, une pétition signée par 46 personnes a été déposée. Il s’agit de propriétaires au lac Gagnon, surtout des résidents permanents, qui s’opposent aussi au projet. Après la suppression des quelques noms qui se retrouvent sur les deux listes, on obtient une liste de 100 personnes au lac Gagnon qui ont exprimé leur opposition au maintien des abris temporaires à l’année.

L’assemblée publique de consultation s’est déroulée dans un climat respectueux. Huit personnes ont exprimé leur opposition au projet, et cinq personnes leur support. Plusieurs des intervenants semblaient espérer qu’on puisse accommoder des situations particulières sur une base d’exception à la règle générale, selon certains critères à déterminer.

L’opposition au projet présenté ne fait pas de doute au lac Gagnon. Le conseil municipal devrait donc revenir au maintien du caractère temporaire de ces abris en plastique.

L’association suivra de près l’évolution de ce dossier et vous tiendra informé.

Avis pour la consultation publique

Texte du projet de règlement

(12 février 2016) Mémoire de l’APLG